Réinfo 21 Mai…..

Réinfo, journal d’information bimensuel du Parti de la France, présenté par Sylvie Collet.

Réinfo, magazine d'information du Parti de la France du 21 mai 2018

Au sommaire de ce numéro :

• Dictature de la pensée : dix oligarques bien français se partagent 90 % des quotidiens nationaux, sans parler des chaînes de télévision et de radio. Il n’y a plus aucune liberté d’information ni aucune indépendance de la presse dans notre pays.
• L’Europe ou la fin des temps : L’essai de Stephen Smith sur l’immigration africaine, nous donne les clefs de la ruée annoncée de la jeune Afrique vers l’Europe.
•Soros quitte la Hongrie :Nouvelle victoire pour Viktor Orban, cette fois contre l’ingérence des ONG qui déstabilisent la Hongrie. Il a frappé là où ça fait mal : au portefeuilles.
• Iran.La sortie de l’accord sur le nucléaire iranien des USA place les Européens devant leurs responsabilités et il n’est pas sûr que la loi de blocage suffise à protéger les investissements européens en Iran.

Publicités

Message du président C.Lang

Lettre ouverte de Carl LANG aux militants nationaux

Rédigé et Remis a jour le 13 Mai 2018
Rassemblons la Droite nationale sur ses valeurs et organisons l’Alliance des Patriotes.

La droite nationale française, riche de ses personnalités et sensibilités, vit un des tournants de son histoire avec le départ de Jean-Marie Le Pen de la présidence du Front national.

Le vieux modèle du parti unique autour d’une seule personnalité disposant des pleins pouvoirs avait douloureusement montré ses limites au moment de la rupture avec les partisans de Bruno Mégret, ainsi qu’avec les anciens et récents départs forcés, les exclusions et les suspensions d’un très grand nombre de cadres et militants comme Jacques Peyrat, Jacques Bompard, Bernard Antony, Marie-France Stirbois et tant d’autres…

Les modes de fonctionnement à établir d’une nouvelle droite nationale unie et conquérante doivent tourner le dos à ceux du siècle dernier.

Dorénavant, chaque militant de la cause nationale doit être respecté et associé pleinement et réellement aux décisions et aux projets, en privilégiant l’organisation décentralisée, locale et régionale et l’enracinement électoral.

Dans l’expression actuelle de la légitime résistance nationale, nous voyons émerger une multitude de remarquables initiatives individuelles ou collectives, culturelles, médiatiques ou politiques.

Ces démarches qui sont souvent locales ou régionales procèdent toutes d’une même volonté de défense de nos identités et de nos valeurs.

Elles démontrent la capacité d’une partie du peuple français à refuser le déclin historique, la soumission culturelle, l’abandon de nos valeurs et de nos droits ainsi que la colonisation étrangère.

C’est cette synthèse identitaire de nos traditions, cultures et héritages, locaux, provinciaux, nationaux et européens qui doit pouvoir s’exprimer et se réaliser politiquement.

Il faut que chacun prenne conscience que c’est par la coopération de toutes nos initiatives que s’organiseront les succès de demain.
Il est par ailleurs clair que face au véritable défi de civilisation imposé par la colonisation migratoire et l’islamisme révolutionnaire, l’affirmation de notre héritage historique, de notre identité française, de nos racines chrétiennes et de nos valeurs spirituelles sont un socle puissant et salvateur de convictions, de liberté et d’actions en faveur de nos compatriotes. Si notre pays a un corps physique et géographique et un esprit culturel et politique, notre rôle est aussi de préserver et de défendre en priorité l’âme de la France.

N’oublions pas que notre identité nationale est la communion, naturelle, historique, culturelle et spirituelle entre le peuple français et la terre de France.

Une France sans âme ne serait plus rien d’autre qu’une pitoyable et dérisoire République citoyenne et laïque
Nous devons aussi, en réponse au déclin économique et social réaffirmer notre attachement aux notions de libertés économiques, de promotion de l’initiative privée, de refus du collectivisme, de promotion de la propriété individuelle et du modèle familial traditionnel.

C’est sur la base d’un Etat véritablement national, d’une politique économique protectrice, d’une politique sociale et familiale réservée exclusivement aux Français que nous pourrons offrir une voie alternative au libéral-mondialisme, au socialo-mondialisme et au pouvoir totalitaire du cartel bancaire et de la finance mondiale.

La résistance sur nos valeurs, le renouveau et l’adaptation de notre projet national aux défis du siècle et la volonté de rassemblement, par une alliance politique et électorale des mouvements nationaux, constituent les vecteurs essentiels de la reconquête et de la libération nationales.

Cette démarche politique et cette stratégie peuvent être facilitées si le nouveau président du Front national est porteur de nos valeurs, de nos principes et est, comme nous, un militant de l’union et de la réconciliation de tout le camp national.

Quoi qu’il advienne, Le Parti de la France, s’imposera, en , comme un véritable mode de résistance en remplissant sa mission de défense du peuple français et des intérêts de la France.

Il le fera en ouvrant grand ses portes à tous les militants de la droite nationale soucieux de la survie de la France française
Carl LANG

Président du Parti de la France !

Valérie Redl rejoint le PDF

REINFO DU 07 Mai

RÉINFO, MAGAZINE D’INFORMATION DU PARTI DE LA FRANCE DU 7 MAI 2018

La Rédaction

Réinfo, journal d’information bimensuel du Parti de la France, présenté par Sylvie Collet.

Réinfo, magazine d'information du Parti de la France du 7 mai 2018

Au sommaire de ce numéro :

• Macron aux States : Ou comment louper un plan com’. Pour un président aussi obsédé par son image, cette visite au pays de l’oncle Trump est assez révélatrice des limites du Jupiter du Touquet.

• Pas d’augmentation d’impôts mais plus de taxes : Une nouvelle manipulation de l’opinion qui fait croire aux Français qu’ils vont augmenter leur pouvoir d’achat, alors que dans le même temps les taxes flambent de tous côtés.

Plan Borloo, Plan pharaonique : 53 milliards rien que ça pour un plan qui s’inscrit dans la continuité des 13 précédents. Un nouveau gouffre financier pour les contribuables.

Royaume-Uni. Un amendement voté par la chambre des Lords qui offre à l’Angleterre, une possibilité de sortir de l’impasse du Brexit sans trop de casse, au cas où.

 

.