RÉINFO, DU 26 MARS 2018

Le parti de la
RÉINFO, MAGAZINE D’INFORMATION DU PARTI DE LA FRANCE DU 26 MARS 2018

La Rédaction

Réinfo, journal d’information bimensuel du Parti de la France, présenté par Sylvie Collet.

Réinfo, magazine d'information du Parti de la France du 26 mars 2018
Bienvenue pour ce nouveau numéro de Réinfo, le journal d’information du Parti de la France, du 26 mars 2018.

Au sommaire de ce numéro :
• L’attentat de Trèbes : Encore une fois la France attaquée de l’intérieur. Un fiché S depuis 2014, naturalisé, petit délinquant mais pas dangereux, surveillé mais pas radicalisé vient de passer à l’acte terroriste dans une petite ville de l’Aude. Et il n’y a que les politiques pour en être encore surpris.
• Sarkozy à nouveau devant les juges : Le pôle financier s’intéresse aux flux d’argent avec la Libye. Pourtant, l’ancien Chef de l’Etat français, porte une responsabilité bien plus grave. En déclarant la guerre au Guide libyen, il a entrainé la ruine de ce pays et favorisé l’invasion migratoire de l’Europe.
• Scandale pédophile au Royaume-Unis : un réseau pédophile organisé par des gangs musulmans pakistanais depuis les années 80, ciblait des jeunes enfants blanches. Un réseau qui a prospéré sans jamais être inquiété, grâce à la frilosité des autorités terrorisées à l’idée d’être accuser de racisme.
• L’élection présidentielle en Russie. La victoire annoncée de Vladimir Poutine s’est confirmée par un plèbicite incontestable, même pour le mainstream médiatique occidental. Petit voyage dans un pays qui veut garder la tête haute face à l’adversité.

Publicités

le S.E.P PACA recrute

Le Parti de la France en PACA est en renfort d’effectif, nous sommes donc à la recherche de bénévoles pour la sécurité du parti.
Pour nous rejoindre, vous devez être adhérent.

Avoir entre 20 et 45 ans environ.

Que vous soyez sûr le 13.06.83.84.04, contactez nous en MP, ou seppaca@free.fr , nous vous donnerons la marche à suivre..
La sécurité c’est notre façon à nous de militer.

6926892-10590487.jpg

Réinfo du 12 Mars

RÉINFO, MAGAZINE D’INFORMATION DU PARTI DE LA FRANCE DU 12 MARS 2018

La Rédaction

Réinfo, magazine d'information du Parti de la France du 12 mars 2018

Bienvenue pour ce nouveau numéro de Réinfo, le journal d’information du Parti de la France, du 12 mars 2018.

Au sommaire de ce numéro :

« Délit d’outrage sexiste »… Les forces de l’ordre, incapables de faire respecter la loi dans les zones de non-droit ou d’interdire les prières de rue auront désormais une autre mission que la chasse au petit automobiliste des zones rurales et que de perquisitionner les domiciles des Patriotes. Ils devront désormais traquer les propos sexistes afin de dresser des amendes. Et ce n’est pas gagné…

 Le porte-parole du gouvernement a confirmé mercredi que la limitation de la vitesse à 80 km/h serait bien appliquée le 1er juillet, malgré la protestation des élus locaux, la non-pertinence des études expériences déjà réalisées dans d’autres pays européens et les nombreuses objections de bon sens, soulevées par les associations de défense des automobilistes.

La France est devenue un nain économique et l’Europe de Bruxelles ne sert à rien. Les déboires lamentables de Dassault Industries en Égypte ou le rachat de Mercedes par le premier groupe industriel chinois le confirment : il n’y a de contraintes que pour les artisans et les industriels européens. Pour les autres, c’est Open Bar !…

C’est fait. Les fermiers sud-africains blancs seront expropriés de leurs terres après un vote écrasant au Parlement de Pretoria. La Constitution du pays est désormais susceptible d’être amendée pour permettre la confiscation sans compensation des terres appartenant aux Blancs… l’instigateur de ce vol raciste, Julius Malema, a cependant déclaré qu’il n’appelait pas au massacre des Blancs – du moins pour l’instant…

 

Et pour finir, l’actualité du parti de la France et les prochains rendez-vous du mouvement.

 

 

Allocution de Gilles SIBILLAT

20160312_134659
12 mars 2016

Déjeuner-débat à St Aygulf, organisé par le Parti de la France (Var)

Brève allocution de Gilles SIBILLAT, proviseur retraité et chargé de mission départemental du PDF

Hier, 11/3/2016 fut le 53° anniversaire du martyre du Colonel polytechnicien Bastien-Thiry. Je ne vous demande pas d’observer une minute de silence puisque ce rite a été inventé par la franc-maçonnerie pour remplacer la prière catholique recherchant la miséricorde divine en faveur de l’âme du défunt. Simplement, souhaitons ensemble paix à son âme qui est près de Dieu.
                                                                          ________

Que faire ?

C’est-à-dire que faire pour sauver la France ?

  • Nous pourrions encore rechercher vainement des victoires électorales, en nous enlisant dans cette routine républicaine , donc démagogique, à laquelle se réduisirent nos efforts inutiles pendant nos quarante années de militantisme lepéniste.

  • Pour finir, encore et toujours, sur l’inévitable échec final, dont les dernières « régionales » ont donné une illustration cinglante avec la défaite du néo-FN qui est rentré bredouille, malgré tous ses renoncements stériles et ses faux-fuyants « politiquement corrects ».

  • Visiblement le peuple français est menacé par une aliénation mentale qui le paralyse déjà et qui l’empêche d’envisager ce grand chambardement qui seulpourra redonner à la France, peut-être et plus tard, son identité historique et sa vision d’elle-même en tant que Nation souveraine.

  • Or d’où lui vient cet affaissement dans son comportement collectif et dans sa vivacité spirituelle ? NOUS LE SAVONS !

  1. Depuis huit générations donc depuis plus de deux siècles, les Français sont l’objet d’un matraquage idéologique devenu toujours plus exclusif, monopolisateur et dominateur au fil du temps.

  2. Il est clair que cette subversion n’a pu triompher systématiquement que par le biais d’une démarche concertée et secrète, inspirée par des idées immuables et pérennisées dans le temps et dans l’espace, élargie quasiment à toute la planète et financée par des ressources monétaires colossales et permanentes.

  3. Par ailleurs, on constate que cette cabale, toujours et partout, a conspiré contre le Christianisme et contre les États constitutifs de la Chrétienté. Il s’agit pour elle d’abattre une civilisation, celle qui est issue de la doctrine de Jésus Christ, qui est notre Dieu Rédempteur.

  4. Nous savons tout cela, mais trop souvent nous sommes apeurés par la puissance de l’ennemi et nous faisons semblant de ne pas le savoir. Cette lâcheté finirait par nous coûter trop cher si nous ne retrouvions pas la vigueur de nos ancêtres.

Alors que faire ?

  • D’abord désigner clairement l’ennemi. Nous sommes victimes, depuis plus de deux siècles, d’une agression perpétrée par les comploteurs maçonniques et/ou sionistes qui sont, les uns des experts de l’organisation secrète, les autresdes accumulateurs de richesses à haute contenance financière.

  • Ensuite savoir, et faire savoir, ce que nous voulons. Et nous voulons la renaissance de la France dans sa vérité historique et dans son identité originelle. Le peuple français est très majoritairement de race indo-européenne et il prit conscience de sa Nation sous l’égide du Roi Clovis, dont le baptême fit de la Nation française la fille ainée de l’Église Catholique. Du haut de ses quinze siècles d’existence, et malgré les deux derniers de ceux-ci qui sont ceux de sa décadence, la France doit aspirer par ses racines la sève de sa vérité.

  • Enfin il faut promouvoir la formation de cadres conscients de l’enjeu et assez instruits pour être responsables et actifs. Ils devront savoir développer leurpatriotisme naturel, qui est la défense de la terre des pères contre les agressions extérieures, en l’enrichissant jusqu’à leur nationalisme contrerévolutionnaire, qui est la défense de l’héritage politique, culturel et spirituel des pères contre les agressions intérieures. Pour cela il faut déjà se connecter sur Internet à <Nationalisme-Français.com> qui est la seule école de sciences politiques pertinente, doctrinale et accessible par tous. Le Docteur Ploncard d’Assac y développe une pédagogie politique basée exclusivement sur des textes, anciens ou modernes, toujours référencés etrédigés par des adversaires de hauts niveaux hiérarchiques mondiaux dans les milieux comploteurs.

  • En particulier, le Parti de la France pourrait trouver sa raison d’être spécifique en tenant son créneau sur ce rempart pédagogique, politique et spirituel, hors duquel il ne connaîtra que désaccords, déceptions et désenchantements.

    G Sibillat